• Gala Fur

Messieurs, êtes-vous partant pour le slip chauffant ?


Autrefois, les épouses tricotaient des petites bourses en laine destinées à chauffer les testicules de leur mari, non pas pour aller à la guerre les couilles au chaud, mais pour empêcher ainsi la production des spermatozoïdes. Stérilet, diaphragme, pilule, la contraception est l’affaire des femmes depuis des lustres. Aujourd’hui, les femmes des générations X et Y sont réfractaires à la contraception chimique. La crise des pilules de 3e et 4e générations et les enjeux écologiques ont totalement changé le regard des femmes sur la contraception. Elles sont nombreuses à opter pour une « MOF » , la méthode qui consiste à surveiller le cycle d’ovulation, et se forment à un ou plusieurs protocoles d’observation de leur fertilité, en accord avec leur compagnon qui suit l’affaire - de près ou de loin - s’il se montre compréhensif et concerné... et parfois sans lui. D’autres femmes se contentent de demander à leur(s) amant(s) de se munir de préservatifs et les exigent de plus en plus écologiques, tout comme le gel qui l'accompagne (label bio ou vegan).



Seuls une centaine de Français ont recours au slip chauffant. Quelques milliers sont vasectomisés, une méthode courante dans les pays anglo-saxons mais assez rare dans l’hexagone, où les hommes tiennent à leur intégrité. Le slip chauffant lui-même - qu’il n’est plus nécessaire de tricoter - ne chauffe pas : c’est un remonte-couilles, un harnais de tissu qui a le même effet que les bourses tricotées du Moyen-Age : il rapproche tout simplement les testicules du corps. La chaleur corporelle agit en contraceptif. Le sous-vêtement peut se présenter comme un slip normal, avec un empiècement intégré ou comme un petit harnais de bandes de tissu stretch. Le port de quinze heures par jour d’une manière régulière assure son efficacité. Il faut donc en avoir plusieurs, pour des raisons d’hygiène. L’un des adeptes du slip a créé une association, le Groupe d’action et de recherche sur la contraception (Garcon) et utilise cette méthode thermique : il s’est fabriqué lui-même des sous-vêtements troués qui plaquent les testicules contre le bas de l’abdomen, augmentant leur température et empêchant ainsi la production de spermatozoïdes. Attention : il faut porter le slip régulièrement pendant 3 mois pour que ça marche ! Les médecins du Planning familial de Paris le recommandent chaudement.

C’est une alternative à l’Andro-Switch, un anneau en silicone souple. Ce cockring réutilisable doit aussi être porté quinze heures par jour environ. Pas si contraignant «comparativement à ce qu’on propose aux femmes», estime Maxime Labrit, l’infirmier libéral qui l’a breveté et en a dessiné plusieurs modèles.






Mesurez la largeur de votre sexe en érection et au repos avant de passer la commande et vous recevrez l’un des modèles Kyle, Cartman, Stan, Kenny ou Butters. L’échange est possible si la taille n’est pas la bonne. Ces méthodes de slow contraception sont dans l’air du temps.

Ce type de méthodes durables séduisent la jeune génération sensibilisée aux enjeux écolos. C’est l’un des arguments mis en avant par Maxime Labrit, créateur de l'Andro-Switch. Cet infirmier libéral de 36 ans utilise depuis trois ans cet anneau en silicone souple qu’il a fait breveter. Le dispositif permet de maintenir le pénis et la poche scrotale et d’interrompre la production de spermatozoïdes. Un centre de planification en Isère en a commandé plusieurs modèles, produits de manière artisanale par son créateur. Comme pour le slip chauffant, l’anneau doit être porté environ quinze heures par jour. Pas si contraignant «comparativement à ce qu’on propose aux femmes», estime l’entrepreneur. Faute de moyens pour réaliser des tests préalables, très coûteux, son innovation n’est pas reconnue comme un dispositif médical à visée contraceptive.

D’autres méthodes, comme la pilule masculine, sont en gestation, malgré des décennies de recherche. On remarque la frilosité des labos pharmaceutiques, des institutions, et des exigences en termes d’absences d’effets secondaires très élevées, plus que lors de l’introduction du contraceptif hormonal féminin il y a un demi-siècle. Atteindrait-on un point sensible de la virilité ? Plusieurs expérimentations sont en cours sur les pilules et sur un gel à base d’hormones à appliquer sur la peau tous les jours, le Nestorone. Son éventuelle mise sur le marché n’aura pas lieu avant au moins dix ans. Pour la pilule version masculine, les spécialistes tablent sur une vingtaine d’années avant une possible commercialisation.


Galerie du mois : Kiki Smith, l'artiste féministe de la côte est des Etats-Unis, s’empare notamment de grandes figures féminines et des héroïnes de contes, ou le personnage ambigu de la sorcière, à la croisée de l’univers fantastique et de la culture populaire américaine. Le loup, la femme loup, la femme et le loup sont des thématiques récurrentes des contes de l'enfance, mais il est fort possible que les enfants d'aujourd'hui n'aient pas eu accès aux mêmes récits symboliques.

Dernière exposition au musée de la Monnaie, à Paris, jusqu'au 9 février 2020.